Messagerie unifiée avec Exchange 2010 SP1 et OCS 2007 R2


précédentsommairesuivant

VI. Activation de la messagerie unifiée

Sur le serveur Exchange, ouvrez la console d'administration puis Configuration du destinataire, Boîte aux lettres. Faites un clic-droit sur l'utilisateur à activer puis cliquez sur Activer la messagerie unifiée.

Activation d'un utilisateur pour la messagerie unifiée
Activation d'un utilisateur pour la messagerie unifiée

Sélectionnez la stratégie de boîte aux lettres de messagerie unifiée créée automatiquement lors de la création du plan de numérotation. Vous pourrez également sélectionner le comportement d'Exchange par rapport au PIN de l'utilisateur.

Sélection de la stratégie de messagerie unifiée et du PIN
Sélection de la stratégie de messagerie unifiée et du PIN

Si le profil utilisateur possède le champ Téléphone alors Exchange va le reprendre dans l'extension de boîte. Si le compte est activé pour OCS alors l'URI SIP sera automatiquement remplie dans Exchange. Vous pouvez les modifier si besoin.

Configuration de l'extension et de l'URI SIP de l'utilisateur
Configuration de l'extension et de l'URI SIP de l'utilisateur

Un résumé de la configuration sera affiché.

Résumé de l'activation de la messagerie unifiée
Résumé de l'activation de la messagerie unifiée

Une fois que la messagerie unifiée sera activée, un email sera automatiquement envoyé à l'utilisateur avec son numéro d'extension et son PIN.

Activation finie
Activation finie

Il ne vous reste plus qu'à rouvrir Communicator et une nouvelle icône sera disponible.

Accès à Outlook Voice Access
Accès à Outlook Voice Access

précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2010 Michaël Todorovic. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts. Droits de diffusion permanents accordés à Developpez LLC.