Installation d'Office Communications Server (OCS) 2007 R2 Standard


précédentsommairesuivant

IV. Installation

IV-A. Les prérequis

Avant de commencer l'installation, il y a des composants de Windows à installer. Pour une installation simple, ouvrez PowerShell puis lancez les deux commandes suivantes :

 
Sélectionnez
Import-Module ServerManager
Add-WindowsFeature -restart Web-WebServer,Web-Asp-Net,Web-Windows-Auth,Web-Mgmt-Tools,Web-Mgmt-Compat,NET-Framework-Core,MSMQ-Server,RSAT-ADDS,Desktop-Experience

La première ligne ajoute le module de gestion du serveur dans Powershell. Grâce à celui-ci, vous pouvez lancer la deuxième ligne qui ajoute différents composants de Windows (Rôle, Service de rôle et Fonctionnalités). Lorsque vous lancerez la deuxième commande, le serveur redémarrera automatiquement grâce au paramètre -restart. Les composants suivants seront installés :

  • Web-WebServer : Serveur Web
  • Web-Asp-Net : ASP.NET
  • Web-Windows-Auth : Authentification Windows
  • Web-Mgmt-Tools : Outils de gestion
  • Web-Mgmt-Compat : IIS 6 Management Compatibility
  • NET-Framework-Core : .NET Framework 3.5.1
  • MSMQ-Server : Serveur Message Queuing
  • RSAT-ADDS : Outils AD DS
  • Desktop-Experience : Expérience utilisateur

OCS requiert Visual C++ 2008 Redistributable x64. Ce package est disponible sur le DVD dans \Setup\amd64\vcredist_x64.exe.

Le support d'OCS 2007 R2 sur Windows 2008 R2 nécessite quelques patches. Cet article tient compte du KB. Vous pouvez cependant le consulter en ligne : KB 982021.

Sous Windows 2008 R2, vous devrez installer le KB 975858. Pour obtenir ce patch, vous devrez faire la demande en ligne. Je vous conseille de faire une mise à jour complète de votre serveur avant de commencer à installer OCS. Veillez à ne pas installer le KB 974571 immédiatement. Si vous l'avez installé, supprimez-le. Cette mise à jour pose en effet des problèmes avec OCS. Vous devrez installer OCS puis patcher l'installation et installer le KB. Je reviendrai sur ce point après l'installation d'OCS.

Si vous laissez le KB974571 installé, l'installation échouera lors de l'activation des serveurs.

Redémarrez votre serveur pour finir la configuration des mises à jour. Vous pourrez commencer à préparer votre Active Directory pendant la mise à jour de votre serveur OCS pour ne pas perdre de temps.

IV-B. Préparation d'Active Directory

La préparation peut se faire indépendamment de l'installation de votre serveur OCS. Il suffit d'insérer le DVD sur votre AD. Vous pourrez lancer les mêmes commandes à partir de votre serveur OCS, l'important étant d'avoir le DVD.

Commencez par aller sur le DVD dans le répertoire setup\amd64.

 
Sélectionnez
e:\
cd setup\amd64

Vous devrez commencer par préparer le schéma. Le nom précisé après /forest est le nom de votre forêt.

 
Sélectionnez
lcscmd /forest:todorovic.adds /action:schemaprep

Si vous avez plusieurs contrôleurs de domaines, contrôlez que la réplication a eu lieu ou forcez-la.

Ensuite, préparez votre forêt. Placez les informations dans la partition de configuration d'Active Directory. Enfin, si vous êtes dans une configuration split-DNS, précisez le domaine SIP. Je vous conseille de préciser le domaine externe même si vous ne voulez pas l'utiliser tout de suite. Reconfigurer votre domaine SIP vous prendra beaucoup de temps. Si vous utilisez un domaine public comme domaine AD, vous n'avez pas besoin de préciser de domaine SIP : par défaut, OCS prendra votre domaine AD comme domaine SIP.

Le domaine SIP est le domaine auquel appartiennent vos utilisateurs OCS : leur adresse SIP (sous forme d'adresse email) contiendra le domaine SIP. Il est quasiment certain que chaque utilisateur possède une adresse email. Je vous conseille donc de prendre le même domaine SIP que votre domaine email. Il ne restera plus qu'à prendre l'adresse email de l'utilisateur comme adresse SIP lors de la création des comptes OCS. Cela va simplifier les communications d'adresses dans la mesure où vos utilisateurs n'auront qu'une seule adresse à retenir : leur adresse email.

 
Sélectionnez
lcscmd /forest:todorovic.adds /action:forestprep /global:configuration /SipDomain:todorovic.fr

Si vous avez plusieurs contrôleurs de domaines, vérifiez que la réplication a eu lieu ou forcez-la.

Enfin, vous devrez préparer votre domaine.

 
Sélectionnez
lcscmd /domain:todorovic.adds /action:domainprep

Si vous avez plusieurs contrôleurs de domaines, assurez-vous que la réplication a eu lieu ou forcez-la.

Vous pouvez maintenant commencer à déployer votre serveur OCS.

IV-C. Déploiement du serveur

Le DVD d'OCS embarque deux versions : entreprise et standard. Ce tutoriel concerne la version standard. Lancez donc l'installation de la version standard depuis la fenêtre qui va s'ouvrir ou allez ouvrir \Setup\amd64\setupse.exe sur le DVD. Vous arriverez alors sur l'assistant d'installation. Cliquez sur Déployer un serveur.

Assistant installation d'OCS 2007 R2
Assistant installation d'OCS 2007 R2

Le déploiement du serveur comprend plusieurs étapes : déploiement, configuration, certificats, lancement des services. Commençons par l'étape 1 : déployer un serveur. Cliquez sur Exécuter.

Etape 1 : déployer un serveur
Etape 1 : déployer un serveur

L'assistant déploiement démarre : acceptez les termes du contrat de licence puis spécifiez l'emplacement d'installation des fichiers. Comme d'habitude, il est conseillé d'installer ces fichiers sur un disque non système. Je l'installe ici sur le disque D.

Installation sur un disque non système
Installation sur un disque non système

OCS contient par défaut plusieurs applications. Installez celles dont vous avez besoin.

  • Intendant conférence : cette application va permettre à des personnes de joindre une conférence audio/vidéo grâce à leur téléphone classique.
  • Service d'annonce de conférence : ce service annonce l'arrivée ou le départ des utilisateurs avec un téléphone classique ainsi que les actions faites par l'organisateur sur les téléphones comme la mise en silence par exemple.
  • Service Response Group : ce service permet la création de files d'attente et de routage. Cela permet de créer des centres d'appel, de help-desk, etc
  • Contrôle vocal extérieur : ce service permet de mettre à disposition la voix à vos clients mobiles (via Communicator Mobile)
Applications à configurer sur le serveur
Applications à configurer sur le serveur

OCS 2007 R2 a besoin de deux comptes pour lancer ses services. Vous devrez créer ces comptes ou alors utiliser l'assistant d'OCS. Par défaut, ces comptes sont nommés RTCService et RTCComponentService. Ces comptes ne sont pas des comptes de service : leur mot de passe est soumis à la politique de mots de passe de l'entreprise. Ils vont donc expirer. Pour éviter tout souci, je vous conseille de modifier ces comptes pour mettre un mot de passe qui n'expire jamais.

Création du compte RTCService
Création du compte RTCService
Création du compte RTCComponentService
Création du compte RTCComponentService

Dans la version standard d'OCS, vous ne pouvez pas créer plusieurs pools. Un pool est un regroupement de serveurs OCS. L'assistant va créer le nom de votre pool interne à partir du nom de serveur et du domaine Active Directory. Si vous prévoyez une utilisation externe de votre serveur OCS, spécifiez le nom de pool externe.

Nom du pool créé
Nom du pool créé

L'assistant va ensuite vous demander l'emplacement des fichiers de log et de base de données. Encore une fois, il est conseillé de les installer sur un disque non système.

Emplacement des fichiers de log et de la base de données
Emplacement des fichiers de log et de la base de données

Un résumé des paramètres d'installation sera affiché puis vous pourrez procéder au déploiement du serveur.

Résumé de l'installation
Résumé de l'installation

Normalement tout se passe correctement. Si vous avez une erreur lors de l'activation de votre serveur, contrôlez que vous n'avez pas le KB 974571 d'installé.

Fin de l'assistant
Fin de l'assistant

IV-D. Configuration du serveur

Le serveur a été déployé mais il reste deux étapes très importantes : la configuration du serveur et la configuration des certificats. Nous allons commencer par l'étape 2 à savoir la configuration du serveur.

Etape 2 : configuration du serveur
Etape 2 : configuration du serveur

Il faut commencer par préciser le pool que l'on souhaite configurer. Dans le cadre de l'installation d'une édition Standard, vous n'aurez guère le choix : une édition Standard ne peut gérer qu'un seul pool.

Pool à configurer
Pool à configurer

Vous devrez ensuite indiquer les domaines SIP de votre environnement. Si vous avez plusieurs domaines SIP, cela sera utile pour le routage.

Domaine SIP pris en charge par le serveur
Domaine SIP pris en charge par le serveur

Comme dans Exchange avec Autodiscover (configuration automatique du client), OCS dispose d'un mécanisme de connexion automatique. Cette connexion ne peut se faire qu'avec une configuration DNS adéquate. Je vais expliquer comment configurer le DNS après que l'installation d'OCS soit finie.

Si vous choisissez la configuration manuelle des clients, vous devrez indiquer sur chaque client où se connecter, l'identifiant et le mot de passe de l'utilisateur.

Comportement du serveur OCS pour la connexion
Comportement du serveur OCS pour la connexion

Vous devrez ensuite sélectionner les domaines SIP pris en charge par votre pool pour l'authentification. Sélectionnez votre domaine afin que vos utilisateurs puissent se connecter sur ce pool.

Domaine SIP pour le login
Domaine SIP pour le login

Il est possible de configurer l'accès des utilisateurs externes via l'assistant. Cela va principalement consister en la configuration d'un serveur de périmètre nommé Edge. Pour le moment, nous n'allons pas configurer cet accès externe.

Configuration des utilisateurs externes
Configuration des utilisateurs externes

Un résumé de la configuration du serveur sera affiché. Cette configuration sera appliquée en cliquant sur Suivant.

Résumé de la configuration serveur
Résumé de la configuration serveur

Si la préparation de l'Active Directory indique un domaine SIP différent que le domaine SIP pris en charge par le pool, vous aurez une erreur. Vous devrez donc désintaller intégralement OCS puis recommencer en précisant le même domaine SIP pris en charge.

S'il n'y a pas eu d'erreur de préparation, la configuration se passera bien et l'étape 2 sera finie.

Configuration du serveur effectuée
Configuration du serveur effectuée

IV-E. Configuration des certificats

Voici la partie que je préfère. Elle peut rapidement devenir un vrai cauchemar si vous n'avez pas précisément identifié les différents noms de votre serveur ou si vous ne distribuez pas le certificat racine de votre autorité de certification. Cette étape peut également être compliquée si votre autorité dispose d'une CRL (Certificate Revocation List) non fonctionnelle. Commençons donc l'étape 3 : configuration des certificats.

Etape 3 : configuration des certificats
Etape 3 : configuration des certificats

En cliquant sur Exécuter, vous lancerez l'assistant certificat d'OCS. Sélectionnez Créer un certificat puis cliquez sur suivant.

Création d'un nouveau certificat
Création d'un nouveau certificat

Selon la configuration de votre autorité de certification, vous pourrez lui envoyer la demande en ligne ou non. Mon autorité d'entreprise permet l'inscription de certificat en ligne donc j'enverrai directement la requête à l'autorité. Vous pourrez enregistrer la demande dans un fichier pour la soumettre à l'autorité ultérieurement.

Envoyer la requête à une autorité en ligne
Envoyer la requête à une autorité en ligne

Vous devrez indiquer le nom convivial du certificat : attention, ce n'est pas le nom commun du certificat (=nom du serveur) mais un nom qui permet de distinguer ce certificat dans le magasin de certificats. La longueur de clé est modifiable mais attention à l'impact sur les performances de votre serveur OCS. Plus la clé est longue et plus les communications seront sécurisées mais le chiffrement prendra également plus de temps. Cela ne pose pas vraiment de problème lorsque vous utiliserez la messagerie instantanée. Lorsque vous aurez besoin de communication rapide pour l'audio ou la vidéo, la taille de la clé de cryptage aura une forte influence sur la qualité de la communication.

Il sera nécessaire d'inclure l'EKU (Extended Key Usage) dans la demande de certificat si vous utilisez plusieurs serveurs OCS (front-end, mediation gateway, etc). Vos serveurs vont en effet utiliser MTLS (Mutual-TLS) afin de s'identifier mutuellement et garantir une sécurité optimale.

Longueur de clé, export, EKU et nom convivial
Longueur de clé, export, EKU et nom convivial

Vous devrez ensuite indiquer les noms de votre organisation et unité d'organisation.

Détails de l'organisation
Détails de l'organisation

Voici venue l'étape la plus importante de l'assistant : la configuration des noms du certificat. L'assistant remplit les champs de manière automatique. Contrôlez que le nom de sujet soit égal au nom complet de votre serveur. Dans les autres noms de sujet, il y a sip.nom_du_domaine_SIP. J'ai ajouté cwa.nom_du_domaine_SIP pour Communicator Web Access.

Nom commun et noms alternatifs du certificat
Nom commun et noms alternatifs du certificat

Vous devrez ensuite préciser quelques informations géographiques pour la création du certificat.

Informations géographiques pour le certificat
Informations géographiques pour le certificat

Si vous avez choisi l'inscription en ligne de votre certificat, l'assistant vous proposera les autorités de certification disponibles en se basant sur les informations de l'Active Directory. Si vous souhaitez utiliser une autre autorité, vous pourrez la spécifier.

Sélection de l'autorité de certification
Sélection de l'autorité de certification

Un résumé de la demande de certificat sera affiché. En cliquant sur Suivant, vous inscrirez votre certificat.

Résumé de la demande de certificat
Résumé de la demande de certificat

Une fois le certificat créé, vous pourrez l'assigner immédiatement à votre serveur OCS. Vous pourrez également afficher le certificat pour contrôler que les informations sont correctes.

Assignation du certificat immédiate
Assignation du certificat immédiate

Encore un petit résumé avant d'effectuer l'assignation du certificat.

Assignation
Assignation

Le certificat est maintenant assigné à votre serveur, l'assistant est donc terminé.

Certificat assigné, assistant fini
Certificat assigné, assistant fini

Il reste cependant un peu de travail. OCS possède en effet quelques services web et les applications OCS fonctionnent par service Web. Il faut donc configurer les liaisons du site IIS configuré sur le serveur OCS.

IV-F. Configuration de l'accès sécurisé de IIS

Pour configurer l'accès sécurisé, il est nécessaire d'ajouter une nouvelle liaison. Pour cela, ouvrez la console de gestion de IIS puis déployez l'arborescence pour arriver jusqu'au site par défaut. Faites un clic droit sur le site par défaut puis allez sur Modifier les liaisons.

Modification des liaisons du site par défaut
Modification des liaisons du site par défaut

Les liaisons du site sont alors affichées. Il n'existe pas de liaison pour HTTPS, il faut donc en créer une en cliquant sur Ajouter.

Liaisons du site par défaut
Liaisons du site par défaut

Le type de la liaison est https sur le port 443 (par défaut). N'entrez pas de nom d'hôte mais sélectionnez le certificat OCS créé précédemment. Le certificat s'affichera avec le nom convivial que vous avez choisi. Si vous avez un doute, vous pouvez afficher le certificat.

Nouvelle liaison HTTPS
Nouvelle liaison HTTPS

Fermez tout puis relancez IIS en lançant la commande suivante :

 
Sélectionnez
iisreset

Votre serveur IIS est maintenant configuré, vous pouvez démarrer les services OCS.

IV-G. Démarrage des services et installation des outils d'administration

Etape 6 : démarrage des services
Etape 6 : démarrage des services

Plusieurs services vont être démarrés, l'assistant vous indique lesquels.

Services qui vont être démarrés
Services qui vont être démarrés

Le démarrage prend quelques instants. Si tout se passe bien, l'assistant se terminera et cela veut dire que votre serveur OCS est correctement configuré. Sinon, l'assistant vous signalera l'échec du lancement des services. Vous pourrez alors voir la log du lancement des services afin de diagnostiquer le problème.

Services démarrés
Services démarrés

Une fois les services démarrés, revenez sur la première page de l'assistant d'installation (ou relancez l'installation) afin d'installer les outils d'administration. Ces outils d'administration sont indispensables pour créer des comptes SIP et des droits d'accès pour vos utilisateurs.

IV-H. Mise à jour du serveur : installation de la cumulative update 5

Relancez Microsoft Update : le serveur SQL devrait être mis à jour. Le KB 974571 devrait également être installé. Vous pouvez maintenant l'installer puisque OCS est installé. Vous devrez cependant exécuter un petit programme afin de résoudre l'incompatibilité avec OCS : ocsasnfix.exe.

Ne redémarrez pas immédiatement ! Installez ocsasnfix avant.

Exécutez ocsasnfix depuis une invite de commandes afin de voir son comportement. Vous devriez voir une ligne contenant Fixing registry data confirmant que le programme a bien fait son travail.

 
Sélectionnez
C:\Users\administrateur\Downloads>ocsasnfix.exe
Checking OCS/LCS Server installation...Fixing registry data
Checking Office Communicator 2007 Eval installation...not installed.
Checking Office Communicator 2005 Eval installation...not installed.

OCS n'est pas mis à jour via Windows/Microsoft Update. OCS est mis à jour tous les trimestres à travers les Cumulative Update. Allez sur la page Microsoft Office Communications Server 2007 R2 Hotfix KB 968802. Sur une version d'OCS Standard, téléchargez ServerUpdateInstaller.exe et OCS2009-DBUpgrade.msi. ServerUpdateInstaller contient toutes les mises à jour apportées par la Cumulative Update courante. OCS2009-DBUpgrade va mettre à jour la base de données SQL du serveur OCS.

Avant de commencer la mise à jour, il est conseillé d'arrêter tous les services OCS. Avec PowerShell, lancez ceci :

 
Sélectionnez
Stop-Service -force RTCACD,RTCACPMCU,RTCASMCU,RTCAVMCU,RTCCAA,RTCCAS,RTCCCS,RTCDATAMCU,RTCIMMCU,RtcQmsAgent,RtcSrv,RTCAPPSRV

Lancez OCS2009-DBUpgrade.msi puis ServerUpdateInstaller.exe. ServerUpdateInstaller va contrôler l'état des mises à jour OCS et indiquer si une mise à jour est nécessaire ou non. Dans notre cas, aucune mise à jour a été installée, il va donc falloir toutes les installer en cliquant sur Install Updates.

ServerUpdateInstaller décompresse toutes les mises à jour dans son répertoire courant : je vous conseille donc de créer un répertoire et de placer ServerUpdateInstaller dedans pour éviter d'éparpiller les mises à jour sur votre disque.

Installation d'OCS 2007 R2 Cumulative Update 5
Installation d'OCS 2007 R2 Cumulative Update 5

Une fois les mises à jour effectuées, vous devrez redémarrer. Notez que l'état des mises à jour a été changé.

Application du CU5 finie
Application du CU5 finie

Je vous conseille de déployer la mise à jour CU5 du client Communicator chez vos utilisateurs. La mise à jour est indépendante de la langue : vous ne trouverez donc pas ce hotfix dans votre langue.

Votre serveur OCS est enfin installé et mis à jour. On peut donc configurer le DNS pour que vos utilisateurs puissent se connecter automatiquement. Il faudra ensuite activer ces utilisateurs pour OCS.

IV-I. Configuration DNS

Afin que vos utilisateurs puissent s'authentifier sur le bon serveur juste en ouvrant leur client Communicator, il faut ajouter des enregistrements dans votre serveur DNS. Le premier correspond au nom alternatif de votre serveur. Il faut donc créer un CNAME nommé sip.domaine_sip vers votre serveur. Dans mon cas, j'ai une zone publique sur mon DNS d'Active Directory (split-dns). Cela permet aux utilisateurs de se connecter avec toujours la même adresse, qu'ils soient à l'intérieur ou à l'extérieur de l'entreprise.

Vous devrez avoir une zone correspondant à votre domaine SIP dans votre DNS. Allez dans cette zone et créez un enregistrement CNAME.

Ajout de sip.todorovic.fr dans le DNS
Ajout de sip.todorovic.fr dans le DNS

Le second enregistrement est de type SRV. Les clients Communicator ou Communicator Phone Edition (client embarqué sur un téléphone IP) vont par défaut demander la localisation du serveur OCS via un enregistrement standard. Le même principe se retrouve dans Active Directory avec la localisation des serveurs AD via l'enregistrement SRV _ldap._tcp.domaine_AD. Dans OCS, l'enregistrement est nommé _sip._tls.domaine_SIP. Créez un enregistrement SRV dans votre zone domaine_SIP. Le protocole est _tls, le service est _sip. Le numéro de port sur lequel se trouve le service _sip._tls est le 5061 : il s'agit des connexions sécurisées. Enfin, il faut indiquer le serveur auquel on doit s'adresser : sip.domaine_SIP.

Ajout de l'enregistrement SRV permettant le login automatique
Ajout de l'enregistrement SRV permettant le login automatique

Si des clients sont incompatibles SIP TLS, vous pouvez créer l'enregistrement SRV _sip._tcp.domaine_SIP avec le port 5060.

Les clients Communicator peuvent maintenant trouver le serveur OCS automatiquement et s'y connecter. Il reste cependant une chose importante à faire pour que vos utilisateurs puissent se connecter à OCS : il faut activer leur compte OCS.

IV-J. Activation des utilisateurs

Lors de l'installation des outils d'administration, l'utilitaire "Utilisateurs et ordinateurs Active Directory" (installé par RSAT-ADDS) a reçu des plugins OCS. Vous pouvez y accéder en lançant dsa.msc. Si vous voulez gérer vos utilisateurs OCS depuis un autre serveur, vous devrez y installer les outils d'administration OCS.

Je souhaite créer un compte OCS à un utilisateur qui ne possède pas d'adresse email. Mon utilisateur est nommé No Mail. Il est possible de créer plusieurs comptes OCS à la fois en sélectionnant tout simplement plusieurs utilisateurs. Faites un clic droit sur l'utilisateur voulu puis Activer les utilisateurs pour Communications Server.

Activation de l'utilisateur
Activation de l'utilisateur

Vous pourrez sélectionner le pool auquel vous souhaitez affecter votre utilisateur. Dans une édition standard, vous n'aurez qu'un seul pool.

Assignation à un pool
Assignation à un pool

C'est là où le fait que l'utilisateur ne possède pas d'adresse email est important. Vous pouvez créer des comptes OCS avec l'URI SIP basée sur l'adresse email ou en la créant à partir des informations de l'utilisateur. L'adresse email peut être renseignée à la main dans l'attribut prévu à cet effet dans Active Directory ou directement grâce à un serveur de messagerie comme Exchange.

Vous ne pouvez sélectionner qu'une seule règle de nommage par exécution de l'assistant. Cela veut dire que si vous voulez créer des comptes OCS basés sur les adresses email et sur les informations de l'utilisateur, vous devrez exécuter deux activations de comptes distinctes.

Création de l'URI SIP pour l'utilisateur
Création de l'URI SIP pour l'utilisateur

Le résumé vous affiche le pool auquel seront affectés les utilisateurs ainsi que le format de leur URI SIP.

Résumé de la création de compte OCS
Résumé de la création de compte OCS

La création des comptes prend quelques secondes. Vous pourrez savoir quels comptes ont été créés avec succès ou non. Vous pourrez également exporter la liste de ces comptes.

Création de l'utilisateur effectuée
Création de l'utilisateur effectuée

IV-K. Test

Ouvrez une session Windows avec votre utilisateur activé pour OCS puis ouvrez Communicator.

Connexion avec Communicator
Connexion avec Communicator

Cliquez sur Connexion. Si vous avez un message d'erreur, vous pouvez avoir une version explicite dans l'observateur d'événements (eventvwr.msc). Les problèmes fréquents sont un problème de certificat sur le serveur (nom présenté différent du nom du certificat) ou un problème de validation de chaine de certification (autorité racine qui n'est pas dans le magasin autorités racine de confiance de l'ordinateur, révocation non fonctionnelle ou certificat révoqué). Si vous n'avez pas de message, vous devriez alors être connecté.

Communicator connecté
Communicator connecté

précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2010 Michaël Todorovic. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts. Droits de diffusion permanents accordés à Developpez LLC.