Installation et configuration de Exchange 2010


précédentsommairesuivant

IV. Un petit point sur les licences

IV-A. Côté serveur : licences Exchange

Les licences Exchange sont simples : il faut une licence par instance d'Exchange. Cela veut dire que si vous avez deux serveurs Exchange, il vous faudra deux licences. Le serveur Edge compte pour un serveur Exchange et est donc soumis au même principe.

Il existe deux éditions du serveur Exchange : Standard et Entreprise. La principale différence se fait sur le nombre de bases de données que le serveur peut posséder. Une édition standard peut gérer jusqu'à cinq bases de données alors que l'édition entreprise peut gérer jusqu'à 100 bases de données.

Introduction au modèle de licences pour Exchange Server 2010 : Fonctionnalités d'Exchange Server 2010 par type de licences.

IV-B. Côté client : CAL Exchange

Ce sont ces licences qui portent souvent à confusion. Il existe deux types de CAL : Standard et Entreprise. Si vous voulez accéder aux fonctions standard d'Exchange, il vous faudra une CAL standard. Si vous souhaitez accéder aux fonctions avancées d'Exchange, il vous faudra une CAL standard et une CAL entreprise : la standard donne accès à l'entreprise. Ces CAL n'ont rien à voir avec l'édition de votre architecture Exchange puisque la seule différence sur ces éditions est le nombre de bases gérées. Vous pourrez donc installer une édition standard et utiliser des CAL entreprise et inversement.

Pour savoir de quel type de CAL vous avez besoin, consultez la page Introduction au modèle de licences pour Exchange Server 2010 : Exchange 2010 Client Access Licenses (CAL).

Pour chaque CAL Exchange, il vous faudra une CAL Windows Server. Si vous souhaitez utiliser la gestion des droits via ADRMS, il vous faudra une CAL RMS. Si vous utilisez Active Directory et un Windows client, vous avez déjà dû acheter les CAL Windows Server : il ne faut pas racheter à nouveau des CAL Windows Server puisque vous les possédez déjà.

IV-C. Connecteur externe Exchange

Ce connecteur permet un nombre illimité de clients externes tels que des partenaires, les fournisseurs ou des clients.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2010 Michaël Todorovic. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts. Droits de diffusion permanents accordés à Developpez LLC.