Virtualisation sur pc avec VirtualBox sous Linux


précédentsommairesuivant

I. Introduction

I-1. Téléchargements

Format Liens
Tutoriel en PDF FTP HTTP

I-2. Introduction

Je remercie julp pour sa relecture de l'article et Olivier Regnier pour ses conseils ;)

L'auteur ne pourra être tenu pour responsable en cas de problèmes avec la machine virtuelle. Si vous suivez à la lettre ce qui est dit dans ce tutoriel, vous n'aurez pas de problèmes. Ce tutoriel a été réalisé sous Debian Etch 4.0 avec VirtualBox 1.4.0

La virtualisation permet d'avoir plusieurs systèmes d'exploitation lancés en même temps sur la même machine. Il existe deux types de machines dans le monde de la virtualisation : la machine hôte et la machine virtuelle. La machine hôte est la machine physique qui va lancer VirtualBox. La machine virtuelle est celle qui est lancée par VirtualBox.
Ici la machine physique possède Debian comme système d'exploitation et grâce à VirtualBox, vous pourrez lancer plusieurs Windows (toute version 32 bits y compris Vista), plusieurs Linux et tout ceci en même temps. Le nombre maximum de systèmes virtuels sera déterminé par la puissance de la machine hôte.
VirtualBox utilise le principe de machine virtuelle. Attention, ce n'est pas de l'émulation ou de l'appel aux fonctions Unix comme Wine peut le faire. Wine ne lance pas windows alors que VirtualBox lance Windows complètement. Vous pourrez donc faire marcher toutes les applications ne nécessitant pas de couche 3D donc toutes sauf les jeux.
Pour les postes de travail, la virtualisation peut servir à créer des applications multiplateformes sans avoir à redémarrer entre OS ou sans changer de PC. C'est un gain de temps et d'argent souvent non négligeable. Vous pouvez également créer un serveur grâce à la machine virtuelle. Si elle se fait attaquer, ça ne touchera pas la machine hôte.
La virtualisation permet de faire encore beaucoup de choses :)


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2010 Michaël Todorovic. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.